Your browser is outdated. Upgrade your browser for better user experience and security

Offres d'emploi juriste

Vous voulez être proche du monde des affaires et donner des conseils pratiques qui ont un impact immédiat là où vous travaillez ? Alors un emploi de conseiller juridique dans une entreprise est une excellente option. Le conseiller juridique est une profession dynamique où vous travaillez en étroite collaboration avec la direction et les ressources humaines.

En tant qu'avocat, vous êtes un véritable touche-à-tout. Vous connaissez chaque branche pertinente du droit et pouvez effectuer des recherches ciblées pour formuler rapidement des conseils clairs et utiles. Un autre nom pour cette profession est celui de conseiller juridique. Un nom approprié, car la grande majorité de votre journée consiste à apporter une dimension et une perspective juridiques aux décisions importantes de l'entreprise pour laquelle vous travaillez.

Contrairement à l'avocat, le conseiller juridique n'a pas besoin d'aller au tribunal. Il peut, en principe, exercer son métier d'avocat à distance, ou travailler à domicile pour une partie du temps. Pour de nombreux maîtres en droit, cette liberté rend le métier d'avocat plus attrayant que celui de juriste.

Droit des sociétés

L'atout le plus important que vous pouvez avoir en tant qu'avocat est une spécialisation en droit des sociétés. Au cours du fonctionnement quotidien d'une entreprise, on est constamment confronté aux règles du droit des sociétés.

L'avocat est la toute première personne à qui l'on demande conseil lorsque quelque chose va changer dans les statuts de l'entreprise. Il est également le maillon le plus important pour assurer le respect des dispositions légales et réglementaires qui régissent l'organisation de l'entreprise. Pensez à l'assemblée des actionnaires, à la distribution des dividendes, aux droits de vote, au règlement du conseil d'administration, etc. Ce sont toutes des questions sur lesquelles vous, en tant qu'avocat, avez une influence directe par vos conseils et votre analyse.

En fonction de la taille de l'entreprise, la connaissance du droit européen des sociétés est un atout important lorsque vous souhaitez occuper un poste de conseiller juridique. La description du poste de conseiller juridique étant très large, aucune spécialisation réelle n'est attendue. Vous devez avoir envie de continuer à vous former et à vous tenir au courant de la législation en vigueur.

Droit d'intenter une action en justice

Une autre spécialisation importante pour le conseiller juridique est le droit des contrats. En tant que conseiller juridique, vous devez non seulement être capable de rédiger et d'analyser un contrat concluant, mais dans de nombreux cas, vous êtes également le négociateur de l'entreprise sur le plan juridique.

Lorsque vous débutez en tant que conseiller juridique, l'une de vos premières tâches consiste souvent à vous familiariser avec les obligations de l'entreprise. Vous devez rapidement vous familiariser avec les nombreuses clauses du droit des obligations. Le NDA, la clause de la part du lion, les options, etc. sont des sujets qui reviennent quotidiennement.

La rédaction juridique - la capacité de rédiger des contrats et autres documents juridiques - est une seconde nature pour un juriste expérimenté. Si vous avez déjà de l'expérience dans ce domaine, ce sera un grand avantage lorsque vous postulerez pour un emploi de juriste dans une entreprise.

Droit commercial

Selon l'entreprise pour laquelle vous travaillez en tant qu'avocat, une bonne connaissance du droit commercial est très utile. En tant qu'avocat, vous devez connaître les règles actuelles de cette branche du droit. Après tout, ils régissent une grande partie des relations interentreprises des entreprises.

En tant que conseiller juridique, on attend de vous que vous soyez familier avec la rédaction des conditions de facturation, que vous soyez capable de les contester et de négocier avec l'autre partie. Vous devez également être capable de séparer strictement ce droit du droit de la consommation, qui régit les relations B2C. Les crédits, les dettes et les intérêts des deux sont également en grande partie

Droit des consommateurs

Lorsqu'une entreprise vend des biens ou des services aux consommateurs, elle est assurée d'entrer en contact avec le droit de la consommation et les règles connexes du Code économique.

Il est très important de connaître ces règles et de pouvoir les appliquer si vous êtes avocat dans une entreprise ayant des activités B2C. Le non-respect de ces règles peut avoir des conséquences juridiques importantes. Il est également utile de bien connaître les limites du droit de la consommation, afin de pouvoir rédiger des contrats favorables à l'entreprise.

Il s'agit d'une branche du droit qui est en constante évolution. C'est pourquoi il est important qu'en tant que conseiller juridique, vous vous formiez suffisamment et que vous vous teniez au courant des modifications de la législation. Un autre élément important ici est que le droit de la consommation est en grande partie réglementé à l'échelle européenne. La loi belge est plutôt un ajout. C'est pourquoi il est utile, en tant que conseiller juridique, d'avoir les connaissances nécessaires sur le fonctionnement du droit européen et son applicabilité dans des situations belges mais aussi paneuropéennes.

Vie privée et RGPD

Pour les entreprises, l'une des plus grandes préoccupations est la législation GDPR. Ces règles de confidentialité ne s'appliquent pas seulement aux visiteurs des sites web, mais à presque toutes les actions de l'entreprise qui nécessitent des données personnelles.

L'expert juridique doit être en mesure de fournir des conseils concluants à ce sujet, et savoir quand la législation sur la protection de la vie privée, et le GDPR, sont en vigueur. Ainsi, vous travaillez souvent avec le département des ressources humaines en termes de stockage et de traitement légal des informations personnelles des employés et des candidats. De même, vous conseillerez le service marketing sur les informations qu'il est autorisé à collecter auprès des clients (potentiels). Si vous travaillez dans une entreprise internationale, il est important que vous ayez une bonne connaissance du droit européen et international.

Droit des assurances

Une entreprise a diverses assurances. L'expert juridique comprend leur contenu et peut donner des conseils spécifiques pour choisir ou négocier de nouvelles assurances.

En plus de bonnes connaissances juridiques, il est important que vous soyez un bon négociateur au cas où l'entreprise voudrait négocier les assurances sur une base individuelle. Vous devez également être proactif afin de renégocier ou d'interrompre l'assurance si les circonstances changent.

Droit immobilier

Presque toutes les entreprises suffisamment importantes pour engager un avocat ont des contrats ou des actifs pour lesquels le droit immobilier est pertinent.

De nombreuses entreprises diversifient leur portefeuille avec des investissements immobiliers. En tant qu'avocat, vous veillez à ce que les actes d'achat et de vente soient organisés de manière légale. Vous assurez également le suivi des hypothèques et des mandats hypothécaires, en veillant à ce que tout se déroule comme prévu.

Le juriste est également souvent amené à rédiger et à suivre les contrats de location et de leasing de l'entreprise. Une bonne connaissance des accords spéciaux et du droit immobilier est un grand atout ici.

Droit fiscal

Bien que le conseil et l'application du droit fiscal soient souvent confiés à des tiers ou à des spécialistes au sein de l'entreprise, vous devez au moins connaître les règles les plus importantes. Cela vous permettra de donner de bons conseils lorsqu'on vous les demandera.

Un avocat spécialisé en droit fiscal a l'opportunité d'un emploi à portée de main. C'est un profil très recherché par les entreprises. Dans cette fonction, vous travaillez souvent avec des comptables et des experts-comptables. Il est donc utile que, en tant que spécialiste mais aussi en tant que généraliste, vous connaissiez le jargon comptable.

Droit du travail

En collaboration avec les ressources humaines, un juriste établit les contrats de travail des employés et joue souvent un rôle important dans le cadre juridique de la procédure de recrutement.

Avec les RH, vous êtes également étroitement impliqués dans les éventuels conflits sur le lieu de travail, tant entre l'employeur et l'employé qu'entre les employés eux-mêmes. L'expert juridique joue souvent un rôle crucial dans une restructuration de l'entreprise ou le licenciement d'un employé.

Outre de bonnes connaissances juridiques, l'aspect social est souvent important aussi. Vous devez faire passer vos conseils du jargon juridique à un langage compréhensible. Vos conseils entre employés doivent viser à éviter les conflits et ne pas toujours constituer une solution purement juridique.

Environnement et droit de l'environnement

Dans le cadre de votre travail de conseiller juridique, vous serez certainement sollicité pour des conseils sur les demandes de permis et les litiges. Une bonne connaissance du droit immobilier combinée au droit de l'environnement vous permet de donner des conseils spécifiques à une entreprise. Les connaissances dans ce domaine sont donc un atout à faire figurer sur votre CV si vous avez l'intention de postuler à un emploi d'avocat.

Dans de nombreux cas, vous devez également jouer un rôle de liaison en tant qu'avocat. Si, par exemple, un nouveau local commercial doit être construit, l'avocat informera souvent de manière préventive les habitants du quartier et les autorités municipales, et sera un point de contact pour d'éventuels griefs.

En tant qu'avocat, vous avez un rôle proactif. Vous suivez les permis de la demande à l'octroi et à l'expiration. Vous contestez également les autorisations d'autres entreprises si elles s'avèrent préjudiciables à l'entreprise.

Droit de la propriété intellectuelle

Une autre tâche importante des juristes consiste à gérer et à défendre la propriété intellectuelle de l'entreprise. Le juriste travaille souvent de manière proactive avec les ingénieurs pour trouver des possibilités d'élargir le portefeuille de propriété intellectuelle de l'entreprise.

Une autre tâche consiste à défendre les droits de propriété intellectuelle existants de l'entreprise. L'avocat vérifie si les brevets de l'entreprise ne sont pas violés et tient à distance les trolls de brevets. L'avocat protège également les droits d'auteur et les marques de l'entreprise. Il vérifie si aucune infraction n'est commise et prend des mesures si tel est le cas. Cela se fait par des lettres recommandées, des avertissements et des propositions de règlement.

L'avocat est également chargé de suivre les délais de prescription des droits intellectuels. Il ou elle suit les dates d'expiration des brevets et les dates auxquelles une marque doit être réenregistrée. Il est donc important de se tenir au courant des changements dans la législation en vigueur et de pouvoir faire face aux délais.

Gestion des risques

La gestion des risques est une tâche importante pour l'expert juridique. Vous recherchez les risques juridiques encourus par une entreprise et voyez si ceux-ci correspondent aux avantages.

Les fusions et acquisitions en sont un exemple. La société qui reprend l'autre société doit être au courant de tous les contrats existants, des dettes en cours, des éventuels litiges, etc. Il incombe à l'avocat de procéder à un examen approfondi et, en collaboration avec des comptables et d'autres experts, de déterminer si les coûts valent les avantages.

La conformité juridique est étroitement liée. Un juriste examine les lois et règlements et suit leur évolution. Cela permet à l'entreprise d'éviter d'éventuelles sanctions et de saisir des opportunités lorsque certaines règles deviennent plus favorables.

Juriste intérimaire

Le conseiller juridique moyen doit être capable de tout faire et est souvent spécialisé dans un seul domaine. Il est impossible d'essayer de se spécialiser dans tous les domaines juridiques dans lesquels vous, en tant que conseiller juridique, devez conseiller une entreprise.

C'est pourquoi, pour les avocats spécialisés, par exemple, dans les droits de propriété intellectuelle ou le droit fiscal, il existe de nombreuses possibilités de travailler en tant qu'avocat intérimaire. Un avocat intérimaire travaillera pendant une certaine période - généralement quelques semaines - avec le conseiller juridique permanent existant de l'entreprise pour une mission spécifique. Une fois cette mission terminée, l'avocat intérimaire se rend dans une autre entreprise qui a une mission similaire pour sa spécialisation.

Si vous recherchez un emploi stimulant où chaque jour est différent et où vous avez beaucoup de responsabilités, le métier de conseiller juridique est le choix idéal. Sur Legaljob.be, vous trouverez les offres d'emploi les plus récentes d'entreprises de toute la Belgique. Abonnez-vous à notre JobAlert et ne manquez aucune nouvelle offre d'emploi !