Your browser is outdated. Upgrade your browser for better user experience and security

Offres d'emploi juriste notarial

Un juriste notarial est proche de ses clients, connaît la législation en vigueur, la suit et est capable de la traduire en conseils pratiques. Si vous voulez travailler dans cette profession juridique, vous devez être titulaire d'une maîtrise en droit ou d'un diplôme spécialisé en droit notarial. Si vous souhaitez acquérir une expérience pratique ou donner des conseils concrets au lieu d'aller au tribunal en tant qu'avocat, un poste de juriste notaire est une excellente option !

C'est également un bon moyen d'acquérir des connaissances et une expérience pratiques grâce au large éventail de domaines juridiques auxquels vous serez confronté. Un jour, vous aiderez à rédiger un testament, le lendemain, vous créerez une société à responsabilité limitée ou entamerez une procédure d'adoption pour quelqu'un.

Juriste notaire

Un aspect attrayant du métier de juriste notarial est que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est souvent bien meilleur que celui des avocats. Vous avez peu de délais de prescription et des échéances difficiles avec des rebondissements inattendus. Par conséquent, les horaires de travail sont souvent bien meilleurs, et le niveau de stress est bien plus faible, que dans un cabinet d'avocats.

Souvent, pour devenir juriste notarial, il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience dans la pratique notariale. Il est toutefois important d'être capable d'apprendre rapidement et d'avoir une conscience sociale. C'est également un excellent tremplin ou une opportunité de travailler comme médiateur. Bien entendu, vous n'avez pas à choisir entre les deux. De nombreux notaires et avocats combinent le travail de médiateur avec leur emploi dans un bureau de notaire. Il s'agit souvent d'un complément naturel à leurs activités, et ils sont souvent sollicités par leurs propres clients pour agir en tant que médiateurs.

Le métier de juriste notaire est celui que vous recherchez si vous aimez la variété et si vous voulez traiter chaque jour un sujet juridique différent. Le métier de notaire est un excellent choix si vous souhaitez acquérir une grande expérience pratique, avoir la possibilité de vous développer fortement - tant sur le plan juridique que social - et bénéficier d'un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée que dans la profession d'avocat. Jetez un coup d'oeil à nos récents emplois de juriste notarial sur legaljob.be !

Droit immobilier

En tant que juriste notaire, vous devez bien connaître le droit immobilier. Une expérience dans ce domaine est toujours un grand plus. Lors de l'achat d'une maison, les gens doivent toujours aller chez le notaire pour l'enregistrer. Cependant, il y a souvent beaucoup plus que cela.

On fait souvent appel à vous pour donner des conseils sur l'achat ou la vente d'un logement. En tant que juriste notaire, il est important de savoir, d'une part, ce qu'un contrat peut contenir et ce qu'il ne peut pas contenir. Vous devez également savoir quelles sont les différences entre les entreprises et les consommateurs.

Les clients vous demandent votre avis sur les questions les plus diverses du droit immobilier. Non seulement l'achat et la vente entrent en jeu, mais aussi la location et la sous-location. Dans de nombreux cas, vous aurez également à traiter des questions de bail (foncier) et de droit de passage.

Il est également important de pouvoir donner de bons conseils adaptés au client, qui ne soient pas purement juridiques. Il suffit de penser à donner des conseils sur la souscription d'une hypothèque ou d'un mandat hypothécaire. Vous n'examinez pas seulement les conditions que la banque propose, mais vous expliquez également les conséquences financières et fiscales pour la personne qui contracte le prêt hypothécaire.

Votre connaissance du droit immobilier doit également être bonne, car les gens aiment parler à quelqu'un personnellement de ces achats importants. Une disposition sociale est également un grand atout. En d'autres termes, vous pouvez vous attendre à une grande variété. Depuis des années, les notaires et les conseillers notariaux tentent d'abaisser le seuil à partir duquel les gens doivent se présenter à l'office. En étant sociable et amical avec les clients, vous avez toujours un avantage.

Droit des sociétés

Pour établir valablement une SA ou un SRL, vous devez vous rendre chez le notaire pour rédiger vos statuts. De nombreux entrepreneurs considèrent cela comme une formalité et rédigent eux-mêmes les articles. En tant que juriste notarial, vous êtes également confronté à de nombreuses personnes qui ont besoin de votre aide. Il peut s'agir de questions mineures, telles qu'une petite explication sur la forme juridique qui conviendrait le mieux à la société, ou encore (l'aide) à la rédaction des statuts.

Une bonne connaissance du droit des sociétés en tant que notaire est donc toujours un atout. Il n'est pas nécessaire d'être un expert absolu pour rédiger des statuts. Il est possible de faire beaucoup de choses en utilisant des modèles et de nombreuses clauses seront récurrentes. Vous devez vous familiariser avec des termes tels que "clause du lion" et être capable de donner des conseils en langage clair.

En tant que juriste notaire, vous serez également, dans de nombreux cas, la première personne à laquelle les entrepreneurs s'adresseront pour obtenir des conseils juridiques. En effet, c'est vous - éventuellement avec le notaire - qui avez rédigé les statuts. Les questions les plus courantes sont par exemple : "Comment modifier les statuts de ma société ?" et les questions concernant les actionnaires.

Bien que vous soyez amené à traiter relativement souvent du droit des sociétés et des branches connexes telles que le droit commercial et le droit des contrats, vous ne devez pas être un expert né. La plupart des conseils que vous donnerez porteront sur la constitution de sociétés et sur des questions mineures qui sont trop banales pour être traitées par un avocat.

Droit familial

L'une des branches du droit les plus importantes dans la pratique quotidienne d'un juriste notaire est le droit de la famille. Il s'agit d'un domaine juridique très vaste, avec de nombreux sous-aspects qui se chevauchent très peu. Il est donc important que vous soyez en mesure d'actualiser rapidement vos connaissances juridiques et de les convertir en conseils pratiques.

L'un des cas les plus courants que vous aurez à traiter est le mariage, le divorce et la cohabitation légale. Vous devez être bien informé des changements récents dans la loi. En outre, il est également important que vous ayez une bonne capacité d'interaction sociale et que vous puissiez donner des conseils souples sur les différents régimes matrimoniaux.

Le juriste notarial et le notaire ont également un rôle particulièrement important dans la gestion du patrimoine familial et des successions. Vous devez donc être bien informé des règles de succession et être en mesure de répondre rapidement à des questions telles que "Qui hérite de quoi après un décès ?" On vous demandera aussi quotidiennement des conseils sur les cadeaux fiscalement avantageux à faire aux enfants, aux conjoints et aux tiers.

Les droits relatifs aux enfants, à l'adoption et à la filiation sont étroitement liés à la gestion du patrimoine familial et au droit successoral. Le notaire et l'avocat notaire jouent un rôle important en matière de filiation et d'adoption d'enfants. Ils doivent donner des conseils sur la légalité et les conséquences pour les autres enfants et héritiers.

Droit fiscal

Le droit fiscal est souvent abordé dans chacune des branches précédentes du droit. Vous disposez donc d'un avantage important si vous en savez quelque chose ou si vous souhaitez en savoir plus. Pour le notaire, le droit fiscal est particulièrement important en ce qui concerne le droit des successions et des donations. De même, lorsqu'une personne contracte un prêt hypothécaire pour acheter un logement, on vous demandera souvent comment gérer cette situation de manière optimale d'un point de vue fiscal. Être bien informé des questions fiscales les plus courantes et être capable d'y formuler une réponse claire et compréhensible vous aidera beaucoup dans votre travail d'avocat notaire.

Quels sont les avantages de travailler en tant que juriste notarial ?

Un aspect attrayant du métier de juriste notaire est que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est souvent bien meilleur que celui des avocats. Vous avez peu de délais de prescription et des échéances difficiles avec des rebondissements inattendus. Par conséquent, les horaires de travail sont souvent bien meilleurs, et le niveau de stress est bien plus faible, que dans un cabinet d'avocats.

Souvent, pour devenir juriste notarial, il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience dans la pratique notariale. Il est toutefois important d'être capable d'apprendre rapidement et d'avoir une conscience sociale. C'est également un excellent tremplin ou une opportunité de travailler comme médiateur. Bien entendu, vous n'avez pas à choisir entre les deux. De nombreux notaires et avocats combinent le travail de médiateur avec leur emploi dans un bureau de notaire. Il s'agit souvent d'un complément naturel à leurs activités, et ils sont souvent sollicités par leurs propres clients pour agir en tant que médiateurs.

Le métier d'avocat notaire est celui que vous recherchez si vous aimez la variété et si vous voulez traiter chaque jour un sujet juridique différent. Le métier de notaire est un excellent choix si vous souhaitez acquérir une grande expérience pratique, avoir la possibilité de vous développer fortement - tant sur le plan juridique que social - et bénéficier d'un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée que dans la profession d'avocat. Consultez nos emplois récents de notaire public avocat sur Legaljob !